Day 8. A scene of his which made you cry : Spooks, series 8, episode 4. 

Not a word. Not a line. It really shook me. Each glimpse of what were those years of imprisonment distressed me. I still haven’t watch series 9 mainly because I can’t get over the fact that Lucas was a lie. 

Jour 8. Une scène où il vous a fait pleurer : MI5, saison 8, épisode 4.

Pas un mot. Pas une réplique. Ça m’a vraiment bouleversée. Chaque aperçu de ce qu’ont été ces années d’emprisonnement me retournait. Je n’ai toujours pas regardé la saison 9 car je ne peux pas accepter que Lucas n’était qu’un mensonge. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s