Fantasies / Fantasmes (part 1)

La version française de cet article se trouve sous « lire la suite »😉

One topic I’ve wish to discuss here for a while now : the fantasies that we can have as a fan. I should say immediately that I will not talk about sexual fantasies, not that I deny their existence, on the contrary because, admit it or not, I’m sure half of us has fantasized about Mr A.’s intimacy at least once. There’s nothing to be embarrassed or ashamed of, although I understand that it’s about something very private, and that talking about it can be misunderstood by some people.

The main protagonist on my fantasies : the man himself and his lovely hands

So what is a fantasy? After a quick search, here’s my definition : imaginary scenario including the completion of a conscious or unconscious desire. I emphasized the word unconscious because it seems to be an important part of fantasies, and  as I always say, what we feel, what we think, and now what we fantasize reveals more about us than  about Richard.

What do we do when we fantasize ? We play and we change the reality so that it bends to our desires. This doesn’t necessarily mean  that our fantasies are always positive, it may happen that certain desires or rather unconscious fears are expressed through our fantasies. Ultimately, a fantasy is a way of deceiving ourselves we all use. We lie to ourselves, we delude ourselves in it.

How one can resist this smile ?

I’ll obviously talk about mine and the part they have always had in my life. But what interests me more specifically is what type of fantasy Mr A. causes. I know where I stand, but what about you ? Are the situations you imagine realistic or completely fictional ? Are your fantasies platonic or on the contrary pg-17 ? Are you an hopeless romantic wishing a happy ending like Margaret or Geraldine ? Do you picture Mr A as himself – or at least his public persona – or is it  one of his characters that has your favors ? Is it the same scenario that you play again and again ? Or do you have a whole gallery of fantasies ? And you, how do you picture yourself ? Do you hide behind an alter ego, an improved version of yourself perhaps, or are you you ? I could go on  like that for hours🙂.

Personally, fantasies have always been a part of my life. I’m an only child, raised by a single mother who worked hard, thus I spent much of my time alone which developed my imagination. I read a lot, which allowed me to experience many adventures, and at one point I started imagining my own. My fantasies have grown with me, evolving along with my desires. For example, I often imagine a situation I had experienced but differently, replaying the scenario in my head several times, each time changing a tiny detail until it suits me.  This mecanism helps me get better and handle certain situations that otherwise I couldn’t deal with in reality. My fantasies hold me together, they helped me.

I’ll stop here for now, this post is, again, much longer than what I expected. Tomorrow will  be the « me-part » of this topic where I’ll analyze a fantasie of my own :)

 

L’un des sujets que je souhaite aborder ici : les fantasmes que nous pouvons avoir en tant que fan. Je tiens à préciser tout de suite que je ne parlerais pas de fantasmes sexuels, non pas que j’en nie l’existence, bien au contraire car qu’on l’avoue ou non, je suis certaine que la moitié d’entre nous a déjà fantasmé sur l’intimité de Mr A au moins une fois. Il n’y a pas de quoi avoir honte ni être gêné, même si je comprend bien que cela touche quelque chose d’extrêmement personnel, et que surtout le fait d’en parler puisser être mal perçu par certaines personnes.

Qu’est ce qu’un fantasme ? Après une rapide recherche, voici la définition que j’en garde : scénario imaginaire figurant la réalisation d’un désir conscient ou inconscient. J’ai souligné le mot inconscient car cela me semble être une partie importante des fantasmes, comme je le dis toujours, ce que nous ressentons, ce que nous pensons, et à présent, ce que nous fantasmons révèle plus à notre sujet qu’à celui de Richard.

Que faisons-nous quand nous fantasmons ? Nous jouons et nous modifions la réalité pour qu’elle se plie à nos désirs. Cela ne signifie par forcément que nos fantasmes soient toujours positifs, il peut arriver que certains désirs ou plutôt peurs inconscientes s’expriment à travers nos fantasmes. En définitive, le fantasme est une manière de se tromper que nous utilisons tous. Nous nous mentons à nous-même, nous nous racontons des histoires.

Je vais bien évidemment m’intéresser aux miens et à la place qu’ils ont et ont toujours eu dans ma vie. Mais ce qui m’intéresse plus particulièrement est quel type de fantasme Mr A. provoque. Je sais où je me situe, mais qu’en est-il de vous ? Les situations que vous imaginez sont-elles réalistes ou complètement romanesque ? Vos fantasmes sont-ils platoniques ou bien au contraire pg-17 ? Êtes-vous une éternel romantique à souhaiter un happy end comme Margaret ou Geraldine ? Percevez-vous Mr A en tant que lui-même – ou du moins son personnage public – ou est-ce que c’est un de ses personnages qui a vos faveurs ? Est-ce le même film que vous vous rejouez ? Ou disposez-vous de tout une galerie de fantasme ? Et vous, comment vous percevez-vous ? Vous cachez-vous derrière un alter-ego, une version améliorée de vous-même peut-être , ou êtes-vous telle que vous êtes ? Je pourrais continuer comme cela pendant des heures🙂

Les fantasmes ont toujours fait partie de ma vie. Je suis fille unique, élevée par ma mère qui travaillait beaucoup, je passait donc une grande partie de mon temps seul, cela a développé mon imagination. Je lisais énormément, ce qui me permettait de vivre de nombreuses aventures, puis j’ai commencé par imaginer les miennes. Mes fantasmes ont grandis avec moi, évoluant en même temps que mes désirs. Par exemple, il m’arrivait souvent d’imaginer une situation que j’avais vécu mais différemment, rejouant le scénario dans ma tête plusieurs fois, changeant à chaque fois un infime détail jusqu’à ce que cela me convienne. Cela m’aider à aller mieux, à gérer certaines situations auxquelles je ne réussissais pas à faire face dans la réalité. Mes fantasmes me faisaient tenir, ils m’aidaient.

Je m’arrête ici ce soir, cet article est, une fois de plus, plus long que ce que je pensais ! Je clôturais demain ce sujet en abordant plus en détails un fantasme qui m’est propre🙂

  1. That’s exactly what I do: replaying the fantasy, changing the parameters. It’s also clearly a coping mechanism (inter alia). Can’t wait for part 2.

  2. Pingback: Tied up in mental knots [do not skip disclaimer!] « Me + Richard Armitage

  3. Pingback: Meeting Richard Armitage | Rencontrer Richard Armitage | thefrencharmitagearmy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s