An Armitage kissing scene study (part 1)

En français sous « Lire la suite »😉

I’m back from my long weekend in London, I’ll probably share some details of my trip here in a next post🙂

I finally found the time to stay in front of my pc more than 5 minutes to discuss a subject I’ve been willing to study since last week : Richard’s kissing scenes. Or more precisely, my favorite Armitage kissing scenes. The opinions and assumptions I’ll make in these posts are my own. I develop my personal opinion on these scenes, and how I perceive them, therefore I can understand that some people may have different views from mine, which I find also very interesting !

I will try to restrict myself to the kisses in themselves and not ramble on the whole scene, even if it may be difficult in some cases ^^

The first to be dissected is my number 3, the kiss exchanged between Guy and Meg in series 3 episode 9. Let’s be honest, the only interest of this season was Guy’s change of look and said episode (to this day I still haven’t seen the two episodes in which he’s not). The relationship that develops between Guy and Meg, and the evolution of these two characters feels right for once. I won’t talk about the fact that Meg had to die because Guy couldn’t be happy after killing Marian. Because of this act, he was condemned to die, not without suffering (again), as if his redemption could only be achieved  through death. You see? I’ve already deviated from my main subject !

As usual, spot the differences😉

Back to the kiss. One thing that makes me particularly appreciate Meg as a character is that she brings out the good in Guy and it’s shown in his  behavior with her. When he strokes her hair, he shows tenderness and sweetness, hushing her in a whisper. He knows her wound is mortal since he examined it a few seconds before, yet his face is serene, open, his muscles relaxed. Guy doesn’t dare to touch her, he brushes her face and hair more than he caresses it, probably afraid of hurting her. His expression changes imperceptibly when he looks into her eyes, as if by confronting her gaze, he is troubled. Everything is in the detail: his eyes opening wider, his eyebrows arching up and his forehead slightly tensed, but it’s enough to make us understand his sorrow.

Change of point of view, this time the camera is on Meg. In a man, the first thing I look at aside his eyes is his hands, and Richard has beautiful hands. I particularly love Guy’s light and very gentle touch  while stroking her hair. I liken this action to that of a parent trying to reassure and soothe a child who had a nightmare. For me, the relationship Meg/Guy is closer to  a parent/child or big brother/little sister one than lovers, especially in this scene. There is something very pure and sexless in the way he behaves with her. Indeed, he makes a slight negative nod  followed by a slight smile just before Meg whispers “please”, as if he already knew what she was going to ask and refusing on principle. I think Guy sees her as a pure and fragile little thing he has to protect, not something/someone he wants to possess, unlike Marian.

Guy, making his decision.

Once Meg made her plea, the camera returns to Guy. As usual,  Richard expresses Guy’s decision in the details. The latter watches Meg for a while, apparently hesitant, jaw relaxed and mouth slightly open. As soon as he makes his decision, he lowers his eyes, his jaw contracts closing his mouth. It’s one thing I admire about Richard, his ability to convey to the viewer in a microsecond with a small change of expression the emotions of his character. He smiles and leans slowly toward her. Something strucks me, especially compared to the two other  kisses I’m going to study. It’s the fact that he never looks directly at her. From the moment Guy agrees to comply with her request until the end of the kiss, he looks at her mouth, her face, but not her eyes. Guy looks at her eyes only when he’s not involved physically with her in a romantic way.  To me this confirms once again that he doesn’t perceive her as a lover, his relationship with Meg is not a physical relationship. He kisses her because she wants him to and because she’s dying,  he can’t and won’t deny her her last will. He doesn’t desire her, not like John wants Margaret – gazing at her earnestly  for example (and you all see what I mean😉 ) By the way, Guy is well known for his heavy glances and his smoulders.  One might think that the fact that he doesn’t look at Meg intensely right before kissing her is due to the character’s evolution but I don’t think so.

Guy approaching his prey…

And finally, the kiss! Indeed, it’s far more complicated than I thought to restrict myself to the kisses stricto sensu. The preliminaries are as important, if not more important than the kiss itself. The latter is extremely soft, it’s also more a peck than a real kiss. Guy’s lips brush against Meg’s, pressure almost nonexistent, their lips barely moving. For once, Richard doesn’t crush his nose against his partner’s face🙂 ! A chaste kiss in short.

THE kiss

Why this kiss is one of my three favorite ? Because it shows us a side of Guy’s personality, if not nonexistent,  at least extremely rare. He’s caring, tender, sweet, considerate and mostly unselfish. He puts Meg’s needs and desires before his own. While in series 1, Guy is desperate to get Marian’s favors, for the simple purpose of possessing her, as he’d possess a horse, in this episode, he’s doing anything for Meg by pure altruism. For once, he is the good guy. And this evolution is not even forced on us. It’s the logical continuation of the character’s evolution which, for once,  doesn’t regress to his original state two episodes later. If we put aside Meg’s tragic death, this scene is totally adorable and cute.

Next one, Maya and Lucas/John’s kiss …. I can’t wait !🙂

Je suis bien rentrée de mon long week-end à Londres, j’aborderais certainement mon séjour dans un prochain post pour partager quelques détails ici !

J’ai enfin trouvé le temps de me poser et de m’attaquer au sujet que je souhaite aborder depuis la semaine dernière  : les scènes de baiser de Richard. Ou plus précisément, mes scènes de baisers préférées. Les avis et les hypothèses que je vais émettre dans ces posts n’engagent que moi. Je vais développer mon avis personnel sur ses scènes, ainsi que la façon dont je les perçois, par conséquent je peux comprendre que certaines personnes aient des avis divergents des miens, ce que je trouverais très intéressant d’ailleurs !

Je vais essayer de me limiter aux baisers en eux-mêmes et non m’attaquer la totalité de la scène, même si cela sera sans doute difficile dans certains cas ^^

Le premier à passer à la moulinette est mon numéro 3,  le baiser échangé entre Guy of Guisborne et Meg dans l’épisode 9 de la saison 3.  Soyons honnêtes, les seuls intérêts de cette saison sont le changement du look de Guy et l’épisode en question ( à ce jour, je n’ai toujours pas vu les 2 épisodes où il n’apparaît pas). La relation qui se crée entre Guy et Meg, ainsi que l’évolution de ces deux personnages est assez juste pour une fois. Je ne m’arrêterais pas sur le fait que Meg devait mourir car Guy ne pouvait pas être heureux après avoir tué Marian. A cause de cet acte, il était condamné à mourir, non sans souffrir une fois de plus, comme si sa rédemption ne pouvait se réaliser qu’à travers la mort. Vous voyez ? Je dévie déjà de mon sujet !

Comme toujours, jouons au jeu des 7 erreurs🙂

Revenons au baiser. Une chose qui me fait particulièrement apprécier le personnage de Meg, c’est qu’elle fait ressortir ce qu’il y a de bon en Guy et cela se ressent dans sa façon de se comporter avec elle. Lorsqu’il lui caresse les cheveux, il fait montre de tendresse et de douceur,  lui faisant chut dans un murmure. Il sait que sa blessure est mortelle puisqu’il l’a examiné quelques secondes auparavant, pourtant son visage est serein, ouvert, ses muscles décontractés. Guy n’ose pas la toucher, il frôle plus qu’il ne caresse Meg, ayant sans doute peur de lui faire mal.  Son expression change de manière imperceptible lorsqu’il la regarde dans les yeux, comme si, confronter à son regard, il était troublé. Tout est dans le détail : ses yeux s’ouvrent davantage, ses sourcils s’arquent à peine et son front se fronce légèrement, mais c’est suffisant pour nous faire comprendre sa peine.

Changement de caméra, nous sommes cette fois face à Meg. Chez un homme, la première chose que je regarde après ses yeux, ce sont ses mains, et Richard a des mains magnifiques. J’apprécie particulièrement ce mouvement léger et très doux que Guy a en lui caressant les cheveux. J’assimile ce geste à celui d’un parent essayant de rassurer et de soulager un enfant qui a fait un cauchemar. Pour moi, la relation Meg/Guy se rapproche plus de celle parent/enfant ou grand frère/petite soeur que d’amants, en particulier dans cette scène. Il y a quelque chose de très pur et asexué dans la façon dont Guy se comporte avec elle. Il a d’ailleurs un léger hochement de tête négatif suivi d’un léger sourire juste avant que Meg ne murmure “please”, comme s’il savait déjà ce qu’elle allait lui demander et lui refusant par principe. Je pense que Guy la voit comme une petite chose pure et fragile qu’il doit protéger, et non pas qu’il souhaite posséder, contrairement à Marian.

Guy, making his decision.

Une fois la supplique de Meg faite, la caméra revient sur Guy. Comme d’habitude, c’est avec quelques détails que Richard exprime la prise de décision de Guy. Ce dernier examine longuement Meg, visiblement hésitant, la mâchoire détendue et la bouché légèrement ouverte. Dès qu’il a pris sa décision, il baisse les yeux, sa mâchoire se contracte fermant sa bouche. C’est une chose que j’admire chez Richard, sa capacité à faire comprendre au spectateur en une micro-seconde et un infime changement d’expression les émotions de son personnage. Il esquisse un sourire et se penche tout doucement vers elle. Ce qui m’a frappé, surtout en comparaison de  deux autres baisers que je vais étudier, est le fait qu’à aucun moment il ne la regarde. A partir du moment où Guy accepte d’accéder à sa requête jusqu’à la fin du baiser, il ne croise pas son regard. Pour moi cela confirme encore une fois qu’il ne la perçoit pas comme une amante, la relation qu’il a avec Meg n’est pas une relation charnelle. Il l’embrasse parce qu’elle le désire et qu’elle va mourir, il ne peut pas et ne veut pas lui refuser cette dernière volonté. Il ne la désire pas, pas comme John désire Margaret en la dévorant du regard par exemple ( et vous voyez toutes de quoi je veux parler :) ) D’ailleurs, Guy est habitué des regards lourds de sous-entendus. On pourrait penser que le fait qu’il ne regarde pas intensément Meg au moment de l’embrasser soit dû à l’évolution du personnage mais je ne le crois pas.

Guy approchant sa proie…

Et nous arrivons enfin au baiser ! Effectivement, c’est bien plus compliqué que ce que je pensais de me limiter au baiser pur et dur. L’avant baiser est aussi important, si ce n’est plus important que le baiser lui-même. Ce dernier est d’une extrême douceur, c’est d’ailleurs plus un bisou qu’un vrai baiser. Les lèvres de Guy effleurent celles de Meg, la pression est quasi inexistante, et leur lèvres bougent à peine. Pour une fois, Richard n’écrase pas son nez contre sa partenaire ! :) Un baiser très chaste.

LE baiser

Pourquoi ce baiser fait-il parti de mes 3 préférés ? Parce qu’il nous montre un aspect jusqu’à présent inexistant, ou du moins extrêmement rare, de la personnalité de Guy. Il est attentionné, tendre, doux, attentif et surtout désintéressé. Il fait passer les besoins et désirs de Meg avant les siens. Alors que dans la saison 1, Guy est prêt à tout pour obtenir les faveurs de Marian, dans le simple but de la posséder, comme il possèderait un titre de noblesse ou une fortune, dans cet épisode, il est prêt à tout pour Meg par pur altruisme. Pour une fois, il est le gentil de service. Et cette évolution n’est même pas forcée. Elle est dans la suite logique du cheminement du personnage qui pour une fois n’avance pas pour reculer deux épisodes plus tard. Si on met de côté la fin tragique de Meg, cette scène est totalement adorable et mignonne😀

La semaine prochaine sera chargée côté travail, je vais donc essayé de préparé les deux autres posts ce week-end afin de pouvoir les publier plus facilement :) A venir donc, le baiser de Maya et Lucas/John …. j’ai hâte !

    • My mission is accomplished if I gave you the desire to watch this episode again😉 Most of the time, I don’t know where I’m going while writing a post, I just feel something is tiggling my interest and by rewatching the scene a thousand times for writing purposes I finally get it !

  1. Pingback: Legenda 28: Stuff worth reading « Me + Richard Armitage

  2. What a beautiful, moving post. Thank you, thefrencharmitagearmy! I completely agree with your analysis too! That episode is my favourite of all RH episodes by far.

  3. Pingback: You are entitled to live Gizzi, like everyone else | Tu as le droit de vivre Gizzi, comme tout le monde | thefrencharmitagearmy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s