Kisses and dreams

Or how, until my last kiss study, my laziness makes me export an article from tumblr. But, please, still on the kiss thematic. You’ve learned by now that I’m quite fond of kissing scenes. But this one is far from being my fav because of the bitch Sarah Caulfield (and because there’s a real lack of alchemy between these two…. everything feels wrong and forced between them  * le sigh*)

The shark attack

If I’ve decided to gif it tonight it’s not because I’ve changed my mind but because of a dream I’ve had whilst I was still on drugs (thanks sickness). Being an admirer of his for the past 7 months, I’ve never dreamt of Richard. Ever. Whereas Michael Fassbender has been invading my dreams a little too much for my taste😄. Getting back to the dream, I find some its elements  in that kiss, the brusqueness, his way of forcing her into this kiss, the awkwardness.

I remember little, only a scene, but what a scene ! and especially the feelings and sensations, so strong and overwhelming !

We’re in my hometown, in a street, just outside a bar. The cold bites my cheeks. I try in vain to warm my hands by blowing on them. He’s facing me, a smirk on his face. I can’t explain why,  but I know we’ve been spending the evening flirting. I want him. I want him so much it’s almost painful, crushing me whole.

We’re chatting mindlessly, and every time his gaze shifts from mine, my stomach and heart are twisting in fear until his eyes fall on me again. I feel so alive when he looks at me. And then all I want is to disappear as his beauty seems suffocating to me. His feminine ways, his elegant gestures. His bright eyes opened to the world. His dazzling look that pierces me, disarms me.

One moment we’re talking, the next is on me, against me, his lips crushed against mine, his right hand intertwined with my hair, forcing me into this kiss, his body pressed against mine, almost hurting me with his brusqueness. His free hand is out to discover my body. I choke under his embrace, his kisses, gasping for air and having this strange tingling sensation in the palms of my hands, light headed, legs weak at the knees. 

So I cling to him as if I were drowning, I’m melting into him, blending in him, my nails driven into his neck. His stuble scrapes my face, my mouth but I don’t care. I’m devouring him as he’s devouring me. It’s good and awkward. Soft and passionate, spicy and fragrant. The urgency of the freezing weather is pushing us to embrace each other, to warm us up. This heat is so real.

And I woke up

I don’t know what this dream says about me. It’s interesting that my subconscious,  when I never fantasize over a physical intimacy nor dream of him, throws me into Richard’s arms so violently in a kiss more than passionate.

Ou comment, en attendant ma dernière analyse d’une scène de baiser, ma paresse me fait exporter un de mes articles depuis tumblr. Mais, s’il-vous-plaît, nous restons dans la thématique du baiser quand même ! Vous commencez à savoir que j’adore les scènes de baisers, mais celui-ci est loin d’être mon préféré à cause de la salope Sarah Caulfield (et parce qu’il y a un réel manque d’alchimie entre eux deux… tout sonne faux et semble forcé… *soupire*)

The shark attack

Si j’ai décidé de gifer cette scène ce soir, ce n’est pas parce que j’ai changé d’avis mais à cause d’un rêve que j’ai fait pendant que j’étais encore sous médicaments. Etant une de ses admiratrices depuis près de 7 mois, je n’ai jamais rêve de Richard Armitage. Jamais. Même pas une petite fois. Alors qu’un certain Michael Fassbender a joué les invités surprise de trop nombreuses fois à mon goût😄. Pour en revenir à ce rêve en particulier, j’y retrouve certains éléments dans ce baiser, la brusquerie, cette façon qu’il a de la forcer dans une étreinte, cette maladresse.

J’ai peu de souvenirs, seulement un passage, mais quel passage ! et surtout ces sentiments et ces sensations si forts et écrasants !

Nous sommes dans ma ville natale, dans une rue, à la sortie d’un bar. Le froid me mord les joues. J’essaye en vain de me réchauffer les mains en soufflant dessus. Il me fait face, un sourire en coin sur les lèvres. Je ne sais pas comment, mais je sais avec certitude que nous avons passé la soirée à flirter. Je le veux. Je le désire tellement que cela en est presque douloureux, m’écrasant toute entière.

Nous échangeons des banalités, et à chaque fois que son regard quitte le mien, mon ventre et mon coeur se tordent d’angoisse jusqu’à ce que ses yeux se posent à nouveaux sur moi. Je me sens tellement vivante quand il me regarde. Même en même temps je voudrais disparaître tant sa beauté m’est suffocante. Ses manières féminines, sa gestuelle élégante. Ses yeux clair ouverts sur le monde. Son regard perçant m’étourdis, me désarme.

Un moment nous sommes en train de discuter, le suivant il est sur moi, contre moi, ses lèvres écrasées contre les miennes, sa main droite sur ma nuque me forçant dans ce baiser, son corps pressé contre le mien, me faisant presque mal dans sa brusquerie. De sa main libre il part à la découverte de mon corps. J’étouffe sous son étreinte, je suffoque sous ses baisers, à bout de souffle, ayant cet étrange fourmillement dans la paume de mes mains, la tête légère et les jambes en coton. 

Alors je m’accroche à lui, comme un noyé à une bouée de sauvetage. Je me fonds en lui, disparais en lui, mes ongles plantés dans sa nuque. Sa barbe m’écorche le visage, la bouche mais je m’en moque. Je le dévore comme il me dévore. C’est bon et maladroit. Doux et passionné. Piquant et parfumé. Les températures glaciales environnantes nous poussent à nous rapprocher, à nous étreindre pour nous réchauffer. Et cette chaleur est bien réelle. 

Et je me suis réveillée.

Je ne sais pas ce que ce rêve dit de moi. C’est intéressant de voir que mon subconscient, alors que je ne fantasme jamais sur un quelconque rapprochement ni ne rêve de lui, me jette dans ses bras si violemment dans un baiser on ne peux plus passionné.

  1. He looks like a really good kisser and I can imagine that focusing on the lip lock scenes could give a person some really intense dreams. Analyzing his smooching technique seems like time very well spent😉 BTW I can’t stand that American psycho killer, but RA is so passionate and convincing in scenes with her, that I think it’s easy for us to imagine filling her lying murderous shoes.

  2. Pingback: Legenda 30: Stuff worth reading « Me + Richard Armitage

  3. J’ai rêvé de lui pour la première fois cette nuit. Il ne m’a pas embrassée (je suis tellement jalouse de toi!). On était dans le lit (il portait ce t-shirt gris que tu aimes) et il m’a dit qu’il veut bien m’embrasser mais que je suis trop jeune et il a tendrement caressé mes lèvres. C’était (presque) parfait…😉

  4. Michael Fassbender ? Haha, c’est mon autre acteur favori ! ( My god … Quel hasard ! Je suis bien contente d’être tombée sur tes articles ^^ )

  5. Encore une fois que j’ai rêvé de lui…cette fois on a passionnément fais l’amour et il m’a embrasse d’une manière très…euh…mouillée? En tout, c’était à la fois érotique et bizarre.😉

    Parfois le problème c’est d’avoir un petit-ami…qui veut toujours savoir ce que j’ai rêvé.

      • Oui, sa façon de m’embrasser était super-étrange!😀 Beaucoup trop de langue si tu sais ce que je veux dire…
        Soit dit en passant, finalement j’ai raconté ce rêve à mon ami (je lui ai même montré un photo de Mr Armitage) et il était hyper-cool. Ouf!😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s