Fault and Blog Anniversary

En français sous « Lire la suite »🙂

 

You have 1 new notification on wordpress.

Clic.

« Happy Anniversary! »

Wait …. what?? It’s already been a year ? Looks like it has.

But has it really been a year when one has spent almost half that time literally disconnected from the RArmy? I like to think quality over quantity, and I hope that you, dear readers who have followed me during this year, have  enjoyed my dashed contributions.

You may have notice a small change on the blog too …. yes, the header! Bye bye Lucas and hello Richard !

faawordpressmod

Which  brings me to the topic I’d like to discuss in this post. Or more precisely the picture I so wanted to write about.

This photoshoot published in « Fault » magazine  is already old news for everyone. But for me, trying to catch up with everything and everyone, I have a fantastic amount of information to dissect. And in this case, enjoy. I think I first saw this picture on Me+Richard Armitage. And I’m looking at it while writing these words, which doesn’t really help me to keep my train of thoughts🙂.

I absolutely love this photoshoot. This is probably my favorite of all post Hobbit ones. And yet I do not like the pictures – except one. Why? Simply because of the pictures post-processing. This is an aesthetic choice, yes, but it doesn’t correspond at all to what I, as a person, appreciate. Too much editing and too many effects have been applied on these pictures, which mostly ruined them and prevents me from enjoying them. A pity.

A perfect exemple of my issues with Fault's photoshoot

A perfect example of my issues with Fault’s photoshoot

This one for example. There are all the elements needed to make it one of my favorites : profile porn, nose, jaw line, neck, the delicacy of his ear, his hand, his pensive air accentuated by a slight shrug of brow wrinkling his forehead and, of course, sexy stubbles. I could love this image, I should love it. But I don’t. Why ? Because of massive edits distorting it. What a shame.

Ultimately, what I love about this photoshoot aren’t the pictures but rather the short video showing the making of it. I love the photographer’s bias. I like that it’s a fashion shooting, thoughtful and prepared, even if it’s rather casual. I love the relevant choices made ​​ by the stylist, these outfits reflecting a casual but chic style in which I imagine Richard perfectly. It’s fashion, it’s sharp and simple, with quality materials and good cuts.

When I look at this video, I see the man that I admire. I see his strength, concentration, professionalism, and of course beauty. I don’t see Richard, but Richard Armitage, public persona, and for once it doesn’t bother me. It doesn’t matter if he’s playing a role or if he’s not necessarily comfortable with posing, if it’s not « him. » Because watching the actor being a fashion animal isn’t only easy on the eye😉.

Page6-FAULT

I can’t forget how I felt the first time I saw this picture. Like a punch in the stomach, cutting my breath. The strength and power that emanate from him is incredible. It gives me a sense of stability, he reassures me even if he gaves me the impression to judge me. I see him as the man who, seeing me stumble would not help me to get up because it’s for me to learn on my own, but that would always be there to support me, a pillar in his way. Tough love, I’d say, one that can make you grow up. If my situation was different, would I have reacted in the same way ? I don’ know. But what I see, what I feel is the sensation of being pushed forward. Richard is a countless number of things for his fans : he stimulates our creativity, he’s a distraction and an escape, he helps some of us to get up in the morning, he makes us want to go further and to surpass ourselves. And more than anything, he makes us dream.

Thank you Richard Armitage for making me dream (for a year and more ^^)

Une notification de wordpress en me connectant : « Happy Anniversary ! » ? 

Une minute…. quoi ?? Cela fait déjà un an ? Il faut croire que oui. 

Mais cela compte-t-il vraiment lorsque l’on a passé presque la moitié de ce temps littéralement déconnectée de la RArmy ? J’aime à penser que la qualité prime sur la quantité, et j’espère que vous qui m’avez suivi en pointillé durant cette année avait apprécié mes petites contributions. 

Pour la peine, vous remarquerez un petit changement sur le blog…. et oui, l’en-tête ! Bye bye Lucas et bonjour Richard ! 

faawordpressmod

Ce qui m’amène au sujet que je souhaite aborder dans cet article. Ou plus précisément à la photo donc je souhaitais parler.

La séance photo publiée dans le magazine « Fault » n’est une nouveauté pour personne, je m’en doute. Mais pour moi, qui rattrape mon retard, j’ai une sacré quantité d’informations à décortiquer. Et dans le cas présent, à apprécier. Je crois avoir vu cette photo pour la première fois sur le blog de Servetus. Je l’ai d’ailleurs actuellement sous les yeux pendant que j’écris ces mots, ce qui ne m’aide pas vraiment  à conserver le fil de ma pensée🙂. 

J’aime énormément cette séance photo. C’est sans doute ma préférée de toutes celles post Hobbit. Et pourtant je n’en n’aime pas les photos qui en on été tirées – à l’exception de celle-ci. Pourquoi ? Tout simplement à cause du post-traitement des photos. C’est un choix esthétique, certes, mais qui ne correspond pas du tout à ce que moi, en tant que personne, j’apprécie. Trop retravaillées, trop d’effets sont appliquées sur ces photos, ce qui les ruinent pour la plupart et m’empêche d’en profiter. 

A perfect exemple of my issues with Fault's photoshoot

A perfect exemple of my issues with Fault’s photoshoot

Prenons celle-ci par exemple. Il y a tous les éléments nécessaires pour en faire une de mes photos favorites : le profil, son nez, la ligne de sa mâchoire, de son cou, la délicatesse de son oreille, sa main, son air pensif accentué par un léger haussement de sourcils plissant son front et la barbe de 3 jours. Je devrais adorer cette image. Mais ce n’est pas le cas. Pourquoi ? A cause d’une surcharge d’effets dénaturant la photo. Dommage.

En fin de compte, ce que j’aime de cette séance photo, ce ne sont pas les photos en elles-même mais davantage la courte vidéo montrant les coulisses de cette séance. J’aime le parti pris du photographe. J’aime que ce soit une série mode, réfléchie et préparée, même si cela reste plutôt décontracté. J’adore le choix pertinent fait par la styliste, ces tenues reflétant un style casual chic dans lequel j’imagine parfaitement Richard. C’est mode, c’est pointu et à la fois simple, avec des matières qualitatives et de bonnes coupes.

Quand je regarde cette vidéo, je vois l’homme que j’admire. Je vois sa force, sa concentration, son professionnalisme, et bien évidemment sa beauté. Ce n’est pas Richard que je vois, mais Richard Armitage, personnage public, et pour une fois cela ne me dérange pas. Ce n’est pas grave s’il joue un rôle ou s’il n’est pas forcément à l’aise, si ce n’est pas « lui ». Parce que voir l’acteur jouer les bêtes de mode est extrêmement plaisant et pas seulement pour l’oeil😉. 

Page6-FAULT

Je ne peux pas oublier la sensation que j’ai éprouvé la première fois que j’ai vu cette photo. Comme une coup de poing en plein ventre, me coupant le souffle. La force et la puissance qui se dégage de lui sont hallucinantes. Il me donne une impression de stabilité, il me rassure même s’il me donne l’impression de me juger. Je le vois comme l’homme qui, en me voyant trébucher ne m’aidera pas à me relever parce que c’est à moi d’apprendre à me débrouiller seule, mais qui sera toujours là pour me soutenir, un pilier, à sa façon. Un amour vache, je dirais, de ce qui font grandir. Si ma situation personnelle avait été différente aurais-je réagis de la même façon à cette photo ? Je ne sais pas. Mais ce que je vois, ce que je ressens, c’est cette sensation de moteur. Richard est un nombre incalculable de choses pour ses fans : il stimule notre créativité, il est une échappatoire et une distraction, il permet à certains d’entre nous de se lever le matin, il nous donne envie d’aller plus loin et de chercher à nous dépasser. Et plus que tout, il nous fait rêver. 

Merci de m’avoir fait rêver pendant cette année (et plus en secret dans mon coin ^^).

  1. Happy blogiversary! Many happy returns!
    Guylty wrote about these a lot — she had a somewhat different reaction from mine. I didn’t mind the photos but really hated the video.

  2. Je te souhaite un joyeux anniversaire pour ton blog !🙂

    Je suis comme toi, j’adore ce photoshoot et tout particulièrement la dernière photo, que j’ai utilisé comme bans sur des forums, mais je regrette tous ces effets. Apparemment, c’est la « signature » de la photographe, mais dommage qu’on ne puisse pas trouver ces photos en « naturel », car ces photos en noir et blanc sont sublimes.

    • Merci beaucoup !🙂
      Cette photo est faite pour être utilisée en bannière donc ça ne m’étonne pas que tu aies eu également envie de te servir😉
      ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à être « gênée » par les retouches faites sur ces photos. C’est un parti pris artistique auquel j’ai du mal à accrocher !

  3. Pingback: Legenda 68: Stuff worth reading | Me + Richard Armitage

  4. Happy bloggiversary!!! I can agree with you about the FAULT pictures. I think artistically they are very good, but when it is Richard I don’t really want all that editing going on. I want to see RA in his natural gorgeousness. My least favorite photos of him anyplace are the ones where his handsome face is being hidden behind editing and I rarely ever save any of those types of photos to my already extensive collection.

    I LOVED the FAULT video. It is really funny how we can all look at the same thing and each person see something different. I have watched the FAULT video countless times and to me I do not see an unhappy and uncomfortable Richard at all. What I see is RA being directed to give certain « looks » for the camera. Besides the photographer, there is at least one other person there directing the photo shoot. It seems to me that the general expressions that the people directing the shoot wanted out of Richard is contemplation, seriousness, pensive, etc. and RA gave a great performance. This is exactly how that photo shoot came across to me.

    • Thank you !😀
      Maybe we are basic fan, we simply want to enjoy Richard as his gorgeous self, and not the photographer’s artistic touch.
      I like your interpretation of the Fault video. He does look very profesionnal in it, as if Richard Armitage, the public persona, was another role on his filmography🙂

  5. Happy Anniversary! I also love the FAULT video and feel much the same way you do about it. You can see him working at his craft with the photographer, and he is Richard and yet not. I didn’t dislike the photoshoot results in the magazine as much as you, having visited the photographer’s website, that is her style. I’m not a photo expert, but I can see she’s going for an art experience, and art shot, rather than a fashion photoshoot. Seems a bit strange since FAULT seems to be a fashion mag. Like you though, my favorite photos in the RA issue were the ones that had gone through less of a « process ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s